Retour au calme au Caire

  • 8 avril 2013
Les heurts autour de la cathédrale ont été violents.
Les heurts autour de la cathédrale ont été violents.

Après un weekend de violences interreligieuses entre musulmans et coptes ayant fait deux morts et 89 blesses, le calme est revenu ce lundi au Caire.

Les forces de sécurité ont déployé un important dispositif de sécurité autour de la cathédrale Saint-Marc où ‎‎‏‎des coptes sont toujours rassemblés.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les violences se sont poursuivies de façon sporadique.

Plus tôt dans la journée de dimanche, la police avait tiré des grenades lacrymogènes sur l'enceinte de la cathédrale, tandis que des groupes de civils échangeaient des projectiles.

Le président islamiste Mohamed Morsi a fermement condamné les violences. Il a assuré au patriarche des coptes orthodoxes d'Egypte, Tawadros II, qu'il considérait "toute attaque contre l'église comme une attaque personnelle".

Ces derniers affrontements font suite aux funérailles de quatre Coptes, pendant lesquelles des slogans contre le président Morsi et le parti au pouvoir, les Frères musulmans, ont été scandés.

Les quatre chrétiens ainsi qu'un musulman avaient été tués dans des violences vendredi soir à Al-Khoussous.

Les coptes représentent 6 à 10% de la population. Depuis la chute du régime de Hosni Moubarak en février 2011, des heurts entre les deux communautés se devenus fréquents. Ils ont fait plusieurs dizaines de morts, dont une cinquantaine de chrétiens, ainsi que plusieurs musulmans.