Reprise du dialogue inter-malien à Ouaga

(Archives)
Image caption (Archives)

Le gouvernement malien et les groupes armés qui contrôlent une partie du nord Mali, se retrouvent ce jeudi à Ouagadougou au Burkina Faso en vue de trouver une solution à leur différend.

Une délégation de la médiation burkinabè et de la communauté internationale a rencontré mercredi à Bamako les autorités maliennes.

Le président burkinabè et médiateur dans la crise malienne avait proposé un accord préliminaire, que les deux mouvements touareg, qui prennent part aux pourparlers, avaient accepté de signer.

Ce qui n'est pas le cas des autorités de Bamako.

Les discussions n'ont visiblement pas permis d'arracher la signature du gouvernement malien.

L'ancien président burundais et chef de la force africaine déployée au Mali, Pierre Buyoya, a indiqué les médiateurs avaient l'espoir d'aboutir dans quelques jours à un accord.

Les groupes armés, qui s'étaient opposés à la présence des militaires maliens à Kidal dans le nord, se sont finalement ravisés, même si les conditions du déploiement n'ont toujours pas été précisées.