Attaque de la prison de Lubumbashi

Image caption Une cellule de prison au Katanga.

En république démocratique du Congo, des miliciens Maï Maï ont attaqué la nuit dernière la prison de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Katanga.

Selon notre correspondant, Lucien Kahozi Kocha, des combattants Maï Maï équipés d'armes lourdes (armes automatiques, lance-roquette) ont attaqué la prison de Kasapa près de l'université vers une heure du matin dimanche.

Plus de cent Maï Maï ou soupçonnés de l'être y sont incarcérés.

Certains le sont depuis l'attaque contre l'aéroport de Lubumbashi en avril 2012.

Les combats ont duré trois heures.

Il y a eu un mort parmi les combattants Maï Maï, qui luttent pour l'indépendance du Katanga.

Aucun détenu n'a pu s'évader.

L'armée continue de pourchasser les assaillants qui ont subi des pertes selon un porte-parole militaire, contacté par notre correspondant.

Des habitants ont vu plusieurs tenues de combats sur la route menant à la prison.

La situation est redevenue calme dans le chef-lieu de cette province, riche en ressources minières.

Samedi il y a huit jours, des Maï Maï avaient attaqué un village à 17km de Lubumbashi.

On a dénombré 7 morts et 20 blessés.

Un nouvel affrontement a été signalé entre Maï Maï et soldats dans la banlieue de Lubumbashi il y a quatre jours. hi

Lire plus