Les partisans de Morsi défient l'armée

Les partisans de M. Morsi
Image caption Les partisans de M. Morsi

Les partisans du président déchu Mohamed Morsi continuent de défier le gouvernement soutenu par l’armée, en organisant des manifestations de rue.

Les manifestants se sont dirigés lundi vers le bâtiment abritant les services de renseignement militaire, la résidence du ministre de l'intérieur et une route menant à l'aéroport.

Ils continuent d’organiser de grands rassemblements dans la capitale pour réclamer le retour de M. Morsi.

La représentante de la diplomatie de l'Union européenne Catherine Ashton, est arrivée au Caire dimanche où elle doit s'entretenir avec les nouvelles autorités et des responsables des Frères musulmans dont est issu M. Morsi.

Dans un communiqué, elle a déclaré qu’elle était en faveur d'un «processus de transition pleinement inclusive, dans lequel se retrouveraient tous les partis politiques, y compris les Frères musulmans".

Selon le correspondant de la BBC au Caire, à l'heure actuelle, il y a peu de signes de progrès issus des nitiatives de médiation des personnalités locales ou étrangères.

M. Morsi a été destitué par l’armée le 3 Juillet, après de grandes manifestations contre son régime.

Les Frères musulmans continuent d'exiger son retour. Ils ont érigé un camp de protestation à l'extérieur de la mosquée de Rabaa Al-Adawiya, à l’est de la capitale et plus à l'ouest près de l'Université du Caire.

Plus de 70 personnes ont trouvé la mort dans des affrontements entre pro-Morsi et forces de sécurité au Caire samedi.

Les forces de sécurité ont été accusées d'utiliser une force excessive, mais le ministère de l'Intérieur a affirmé que les manifestants avaient des armes à feu.

Le Conseil de défense nationale, présidé par le chef de l'Etat par intérim Adly Mansour, et où siège le ministre de la Défense et chef de l'armée, le général Abdel Fattah al-Sissi, a promis des "décisions et mesures décisives et fermes" si les manifestants "outrepassent leur droit à l'expression pacifique et responsable de leur opinion".