Egypte: les pro-Morsi manifestent

Image caption Partisans et opposants de Mohamed Morsi se sont affrontés à Alexandrie.

Des milliers de partisans du président égyptien déchu Mohamed Morsi ont manifesté vendredi en Egypte, leur plus forte mobilisation depuis deux semaines.

Des heurts ont éclaté entre manifestants et la police dans plusieurs villes du pays.

Après la prière du vendredi, environ 500 manifestants ont quitté la mosquée Sahib Rumi dans le centre du Caire, scandant “le ministère de l’Interieur sont des voyous” et “L’Egyte est islamique, pas séculaire”.

Les partisans des Frères Musulmans ont tenu des rassemblements dispersés, et évité les principales places du Caire où étaient déployés des blindés et des policiers anti-émeutes.

En fin d'après-midi, plusieurs milliers de personnes défilaient dans divers quartier du Caire pour appeler à la réinstauration du premier président égyptien démocratiquement élu.

Quelques échauffourées ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre, et entre partisans et opposants des Frères Musulmans.

Le 14 août, le gouvernement mis en place par l'armée a ordonné la dispersion par la force de tous les rassemblements pro-Morsi, une opération qui a provoqué un bain de sang, en particulier au Caire.

Plus d'un millier de personnes ont été tuées en une semaine, des manifestants pour l'essentiel, et plus de 2.000 Frères musulmans ont été arrêtés depuis, dont la quasi-totalité des dirigeants de la confrérie.