Kenyatta demande la fin de son procès

Le président Uhuru Kenyatta
Image caption Le président Uhuru Kenyatta

Les avocats du président kenyan Uhuru Kenyatta auprès de la Cour pénale internationale ont demandé aux juges de mettre fin à son procès.

Ils estiment que des témoins de la défense ont été intimidés.

«La défense est en possession de preuves substantielles d'un abus grave, durable et de grande envergure sur le processus de la cour », ont indiqué les avocats de Kenyatta qui affirment avoir fourni au procureur un document de 38 pages contenant des transcriptions exhaustives de conversations téléphoniques.

Le président a demandé à la chambre de première instance d'ordonner l'audition probatoire avant le début du procès de trancher la question de l'abus de procédure.

Le procès de Kenyatta devait commencer le 12 novembre prochain.

Kenyatta et son vice-président, William Ruto, sont accusés d'avoir orchestré une vague de violences à l’issue des élections contestées de 2007 aux cours desquelles au moins 1.200 personnes ont été tuées.