Qui sont les ravisseurs d’Ali Zeidan?

  • 10 octobre 2013
Des militaires libyens
Des militaires libyens

Les hommes qui ont emmené manu militari jeudi le Premier ministre Ali Zeidan de son hôtel à Tripoli appartenaient à une puissante milice, la "Cellule des opérations révolutionnaires de Libye".

Ce groupe d'ex-rebelles dépend officieusement des ministères de l'Intérieur et de la Défense.

Elle a revendiqué l'enlèvement, affirmant avoir arrêté le chef du gouvernement sur ordre du parquet général.

Pour quels motifs? Mystère. La cellule avait exprimé sa colère après la capture samedi dernier d'un chef présume d'Al-Qaida à Tripoli par un commando américain.

Elle accusait le Premier ministre d'avoir autorisé l'opération et d'avoir collaboré avec les autorités américaines.

Officiellement toutefois, le groupe dément tout lien entre le bref enlèvement d'Ali Zeidan et la capture du suspect d'Al Qaida par des agents américains.

La "Cellule des opérations révolutionnaires de Libye" est un des nombreux groupes armés semi-officiel qui contrôlent effectivement la Libye en l'absence d'une police et d'une armée régulière.

Le groupe avait reçu le blanc-seing du président du Parlement.

Son mode d'opération est d'arrêter les individus accusés de malversations financières ou de liens avec l'ancien régime de Kadhafi, mais le raid de jeudi matin est son opération la plus spectaculaire.

L'incident prouve en tout cas l'actuelle déliquescence de l'Etat libyen.