Egypte:"je suis le président"

  • 4 novembre 2013

Le procès pour "incitation au meurtre" du président déchu égyptien Mohamed Morsi a été ajourné lundi au 8 janvier.

Dans une déclaration, le chef de l'Etat déchu a estimé que le tribunal qui le juge est illégal.

"Je suis le président de la République et ce tribunal est illégal".

"C'était un coup d'État militaire et les leaders de ce putsch devraient être jugés", a -t-il lancé aux juges.

Et lorsque le juge lui ademandé de se taire pour poursuivre la procédure, il s'est rétorqué: "Je suis ici contre ma volonté et par la force".

L'audience a été suspendue et le procès ajourné au 8 janvier 2014.

Mohamed Morsi est poursuivi pour la mort d'au moins sept manifestants lors de heurts devant la présidence le 5 décembre 2012.