Près d’un million de Nigériens menacés de crise alimentaire

Brigi Rafini, le Premier ministre du Niger
Image caption Brigi Rafini, le Premier ministre du Niger

A cause des mauvaises récoltes liées à la sécheresse, près d'un million de Nigériens sont menacés de crise alimentaire.

"Les enquêtes préliminaires nous indiquent qu'il y a à peu près un million de personnes à risques et qu'il faut assister", écrit l’AFP, citant le chef du gouvernement nigérien, Brigi Rafini.

"Cette campagne agricole n'a pas répondu à nos attentes. Nous aurons affaire à une année déficitaire", a expliqué M. Rafini devant les députés, samedi.

Un "programme préliminaire" d’environ 55 milliards de francs CFA (environ 84 million d’euros) a été élaboré pour soutenir "jusqu'à fin décembre" les personnes menacées de crise alimentaire, selon lui.

Les inondations, qui ont fait au moins 32 morts et plus de 230.000 sinistrés, ont en même temps détruit des récoltes, selon le gouvernement nigérien.

Le Niger est confronté à de récurrentes crises alimentaires qui, depuis 2010, condamnent 300.000 enfants à la malnutrition, chaque année.

Quelque 4.000 à 6.000 d'entre eux en meurent, selon des chiffres gouvernementaux communiqués par l'Unicef en octobre.