RCA : Kony discute avec les autorités

Joseph Kony, le chef de la LRA
Image caption Joseph Kony, le chef de la LRA

Le gouvernement centrafricain affirme être entre en négociations avec le fugitif Joseph Kony.

Un porte-parole du gouvernement a déclaré à la BBC que le rebelle ougandais était bien en République Centrafricaine mais qu’il désirait voir sa sécurité garantie avant de se rendre.

Un responsable de l’ONU a confirmé à l’AFP des discussions avec le président centrafricain Michel Djotodia en vue de le sortir de la clandestinité.

Les Etats-Unis ont soutenu l’Ouganda dans la traque du chef des rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) en mettant sa tête à prix.

Washington offre 5 millions de dollars pour sa capture.

Depuis 2008, l’armée ougandaise collabore avec les Forces spéciales américaines pour retrouver Kony.

La Cour Pénale Internationale a émis un mandat d’arrêt international contre le criminel de guerre pour viols, meurtres et recrutement d’enfants soldats engages dans les rangs de la LRA.

Les actes de Joseph Kony avaient été dénoncés dans une vidéo visionnée plus de 100 millions de fois sur internet et baptisée « Kony 2012 ».