Mali : mort de 19 présumés djihadistes

Les cadavres ont été découverts à 200 km au nord de Tombouctou.

Selon plusieurs sources, il s’agirait de de présumés djihadistes, victimes de frappes aériennes de l’armée française lors de l'opération Serval.

Ce sont des caravaniers qui ont rapporté l’information à Tombouctou.

Par ailleurs, un porte parole des militaires français a confirmé qu’il y a bel et bien une opération militaire en cours dans la région de Tombouctou.

Mais il s’est refusé à tout commentaire sur les détails.

Selon nos sources, dans le cadre de l'opération Serval, l'armée effectue depuis une semaine des sorties musclées aussi bien dans les airs que sur Terre.

C’est ainsi que des frappes ont visé des présumés islamistes armés dans la zone d’Araouane.

Ce bilan de 19 tués est le plus lourd bilan communiqué sur les opérations militaires dans le nord du Mali depuis plusieurs mois.