RCA : des tirs près de la présidence

Image caption Les violences continuent en RCA

Des témoins dans la capitale centrafricaine joints par BBC AFRIQUE ont affirmé que pendant plusieurs heures hier soir les population de Bangui qui sont terrées chez elles en raison du couvre feu ont entendu des tirs nourris localisés dans les alentours de la présidence centrafricaine.

Pour l' instant les raison de ces tirs , l'identité des auteurs et le nombre de victimes n'ont été confirmés par aucune source sur le terrain.

Le porte-parole du président centrafricain contacté par des journalistes sur place a confirmé que des assaillants avaient tenté de prendre d'assaut le palais présidentiel, mais qu'ils ont été repoussés.

Selon le porte parole, il y avait eu de violents combats près du siège du gouvernement, mais que la garde présidentielle avait repoussé les agresseurs.

Cet acte pour l instant pas revendiqué intervient quelques heures seulement après les affrontements sanglants signalés dans plusieurs quartiers de Bangui et en certaines localités du pays.

La Croix-Rouge affirme avoir récupéré plus de quarante cadavres dans les rues de Bangui, la capitale de la République centrafricaine, après de nouveaux combats inter communautaires.

Six soldats tchadiens en service dans la force de paix de l'Union africaine ont également été tués par une milice chrétienne.

Les autorités de Bangui ont revélé avoir trouvé un charnier contenant trente corps - certains portant des marques de torture, à l'extérieur d'un camp militaire utilisé par les anciens rebelles Séléka.

Le secrétaire d'État américain, John Kerry, a déclaré que les États-Unis sont alarmés par la violence en cours en Centrafrique.