Soudan du Sud : un accord a été signé

  • 23 janvier 2014

Le gouvernement sud-soudanais et les rebelles ont signé un cessez-le-feu et une cérémonie marquant la signature de l'accord a été organisée à Addis Abeba.

Selon l'accord signé dans un hôtel de la capitale ethiopienne, les combats doivent s'arrêter d'ici à 24h.

Les négociations devant mettre fin à la violence se trouvaient jusqu'ici dans une impasse.

En cause, la libération de 11 détenus politiques, demandée par les rebelles avant de négocier un cessez-le-feu.

Les rebelles demandaient également le départ des troupes ougandaises se battant aux côtés du gouvernement.

La semaine dernière, les forces gouvernementales ont repris le contrôle de deux villes clefs, auparavant entre les mains des rebelles.

Plus de 500 000 personnes ont dû fuir les combats au cours de ce mois de conflit.

Ce qui n’était au début qu’une rivalité politique entre le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, s’est transformé à partir du 15 décembre en une véritable guerre, avec un tour ethnique.

Selon les médiateurs, les deux parties devraient signer un accord sur la « cessation des hostilités et la question des détenus », à 17h de l’après-midi jeudi heure locale (14h en temps universel), dans la capitale ethiopienne Addis Abeba, où les discussions se sont tenues.