Angola: disparition d'un pétrolier

  • 23 janvier 2014

La marine et l’armée de l’air angolaises sont à la recherche de personnes suspectées d'avoir pris en otage un pétrolier disparu des radars.

Selon le capitaine de la marine Augusto Alfredo, un bateau inconnu aurait été apercu près du navire grec de 75000 tonnes, le MT Kerala.

Il a également affirmé ne pas pouvoir confirmer s’il s’agissait de l’attaque de pirates.

Il n'y a jamais eu d'acte de piraterie au large des côtes somaliennes.

L’Angola est le premier producteur de pétrole au monde.

Son pétrole est extrait grâce à des plateformes pétrolières au large des côtes angolaises.

Il y a eu une augmentation des attaques de pirates au large du Nigeria ces dernières années mais aucune ne s’est jamais produite autant au sud.

En Somalie, un pays dont les eaux ont longtemps été infectées par des pirates, la piraterie a décliné dramatiquement ces derniers mois.

“Nous sommes préoccupés. La piraterie est un problème pour tout le monde car c’est une grande menace pour ce pays », a déclaré le Capitaine Alfredo. .

“Nous allons prendre des mesures pour éviter que cela ne se répète. Comme vous le savez, l’extraction au large des côtes représente la presque totalité des revenues domestiques angolais ».