Soudan du Sud: MSF fuit en brousse

  • 31 janvier 2014
Image copyright AP
Image caption Le conflit dans la plus jeune nation africaine a fait depuis le 15 décembre des milliers de victimes et provoqué la fuite d’environ 700 000 personnes.

240 employés de l'organisation ont dû fuir les combats et se seraient réfugiés en brousse.

Selon MSF, ces employés font partie des milliers de personnes tentant d’échapper aux combats entre les forces gouvernementales et les rebelles dans l’Etat d’Unité.

Le conflit dans la plus jeune nation africaine a fait depuis le 15 décembre des milliers de victimes et provoqué la fuite d’environ 700 000 personnes.

Un cessez-le-feu a été décidé la semaine dernière et une deuxième série de discussions sur la paix au Soudan du Sud doit commencer le 7 février prochain.

Le leader rebelle Riek Machar nie avoir fomenté un coup d’Etat mais a déclaré souhaiter la démission du président Salva Kiir.

L’ancien vice-président a affirmé à l’agence Reuters vendredi que les tentatives du gouvernement de l’inculper pour trahison mettait à mal le processus de négociation.

Le chef de la mission de MSF Raphael Gorgeu a déclaré que le personnel local avait continué à faire tourner l’hôpital dans la ville de Leer autant de temps qu’ils l’avaient pu, «malgré des difficultés incroyables ».

“Cependant, ces trois derniers jours, la situation est devenue trop instable et la seule manière d’apporter une aide médicale a été de sortir les patients de l’hôpital et de fuir avec la population dans la brousse ».

Selon l’organisation, l’hôpital, où MSF officie depuis 25 ans, et aujourd’hui vide.