Des députés français à Bangui

  • 16 février 2014
Les forces de la Misca à Bangui

Des dizaines de parlementaires français seront ce lundi (17 février) à Bangui, la capitale centrafricaine.

Ils vont s'entretenir avec les responsables de l'opération française Sangaris.

Des échanges avec les autorités centrafricaines sont également prévus.

Samedi, une opération de désarmement des anti-balaka a été menée dans un quartier de Bangui par les soldats français et la force de l'Union africaine (MISCA).

Une dizaine de membres de cette milice accusée de crimes atroces contre la minorité musulmane, a été arrêtée.

La semaine dernière, la présidente de transition, Catherine Samba Panza, avait mis en garde les anti-balaka, promettant l'utilisation de la force, si nécessaire, pour les désarmer.

La Centrafrique vit une crise depuis le coup d'Etat de mars 2013.

La France a annoncé vendredi l'envoi de 400 militaires supplémentaires, portant le dispositif Sangaris à 2.000 soldats.