Ukraine: Ioulia Timochenko libérée

  • 22 février 2014
Ioulia Timochenko quitte la prison de Kharkiv, en présence de ses sympathisants
Image caption Ioulia Timochenko quitte la prison de Kharkiv, en présence de ses sympathisants

L’opposante ukrainienne Ioulia Timochenko, ancienne Première ministre du pays condamnée à sept ans de prison en 2011, a été libérée samedi.

Le Parlement a voté une loi autorisant sa "libération immédiate", après que le président Viktor Ianoukovitch a été destitué par les parlementaires.

Ioulia Timochenko a été condamnée en 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir durant l’exercice de ses fonctions de chef du gouvernement. "La dictature est tombée", a-t-elle dit après sa libération.

Elle était l’un des dealers de la Révolution orange, un soulèvement populaire post-électoral survenu en 2004.

Timochenko était accusée par les autorités judicaires ukrainiennes d’avoir mené avec la Russie une politique désavantageuse pour l’Ukraine, sur le gaz.

Elle a toujours réfuté cette accusation inspirée, selon elle, par Viktor Ianoukovitch, qu’il a fait renverser en 2004 par un soulèvement populaire. Elle a été battue aux élections de 2010 par Ianoukovitch.

Le Parlement ukrainien a voté aussi une résolution fixant au 25 mai prochain une élection présidentielle anticipée. Il estime que le président élu Viktor Ianoukovitch "ne remplit plus ses fonctions" de chef de gouvernement.

"Le président Ianoukovitch s'est écarté du pouvoir et ne remplit plus ses fonctions", indique la résolution adoptée par les députés.