Mali: création d'une Haute Cour de Justice

Image caption L'ancien président malien Amadou Toumani Touré, renversé lors d'un coup d'Etat en 2012.

Mise en place jeudi, cette institution sera la seule habilitée à juger les anciens présidents et ministres pour des crimes commis dans l'exercice de leur fonction.

Elle devra notamment juger l’ancien président Amadou Toumani Touré, renversé lors d'un coup d'Etat en 2012.

La création de cette Haute Cour de Justice n'avait jamais été réalisée, alors qu'elle est inscrite dans la Constitution de 1992 marquant le début de l’ère démocratique.

Ses 18 membres, tous députés, dont 9 titulaires et 9 suppléants, ont prêté serment jeudi.

Cette mise en place est une étape de franchie dans les poursuites judicaires annoncées contre l’ancien président Amadou Toumani Touré, en lien avec l'occupation du pays par des forces ‘'étrangères'' en 2012.

En décembre, le gouvernement a indiqué qu’il avait l’intention de juger ATT "pour haute trahison".

Pour l’instant, aucun agenda n’est disponible pour le début de l’instruction ou du procès contre ATT.