Soudan du Sud: une centaine de morts dans un raid pour du bétail

  • 20 avril 2014
Image copyright REUTERS
Image caption Les attaques pour voler du bétail sont monnaie courante au Soudan du Sud.

Des dizaines de personnes ont été tuées dans un raid pour s’emparer de bétail dans le Nord du Soudan du Sud.

Environ 28 civils sont morts durant l’attaque contre un camp isolé de bétail de l’Etat de Warrap, a indiqué le ministre de l’Information Bol Dhel à un média sud-soudanais.

Il a dit que la police et les soldats ont ensuite tué plus de 80 assaillants.

Des raids sur le bétail et les violences interethniques ont coûté des milliers de vies au Soudan du Sud, depuis son indépendance en 2011.

Ces attaques s’inscrivent souvent dans le cadre d’une vengeance d’attaques précédentes.

Le bétail est la principale source de richesse et de fierté pour beaucoup de communautés.

Beaucoup de civils au Soudan du Sud sont armés, et protègent leur bétail, essentiel notamment pour permettre aux jeunes hommes d’en offrir comme dot pour se marier.

Rien n’indique qu’il y ait ou non un lien entre cette attaque dans l’Etat de Warrap et la guerre civile au Soudan du Sud.

Plus d’un million de personnes ont quitté leurs domiciles en raison de ce conflit, certains pour les pays voisins.

Les combats ont débuté en décembre entre les partisans du président Salva Kiir et ceux de son ancien vice-président, Riek Machar.

Le Soudan du Sud est l’une des régions les plus pauvres au monde, ne disposant presque d’aucune route, chemin de fer, écoles ou cliniques.