Mali : La mission du médiateur

  • 24 avril 2014
Copyright de l’image AFP
Image caption Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta vient de nommer un médiateur pour discuter avec la rébellion

Le président malien a choisi un ancien premier ministre, Modibo Keita comme médiateur dans les prochaines discussions avec les groupes rebelles.

Dans un entretien avec BBC Afrique, Modibo Keïta a souligné que l’accord préliminaire de Ouagadougou, signé le 18 juin 2013, est "un acquis de grande importance".

Le nouveau négociateur a aussi fait la différence entre sa mission et celle de la commission de réconciliation.

Il a ajouté que hormis l’intégrité territoriale et la laïcité, aucune question ne sera taboue dans les discussions.

Pour Modibo Keïta, il s’agira essentiellement de discuter des conditions de désarmement et de réinsertion des combattants, mais aussi du retour des réfugiés.

Modibo Keïta a été Premier ministre du Mali pour quelques mois, en 2002, après l’élection d’Amadou Toumani Touré pour un premier mandat.