Zimbabwe: une dissension au MDC

  • 26 avril 2014
Il est reproché à Morgan Tsvangirai d'avoir manqué aux "principes démocratiques" du MDC Image copyright AFP
Image caption Il est reproché à Morgan Tsvangirai d'avoir manqué aux "principes démocratiques" du MDC

Le principal parti d’opposition du Zimbabwe a déclaré samedi avoir suspendu son leader Morgan Tsvangirai.

Le Mouvement pour le changement démocratique (MDC, sigle en anglais) reproche à Tsvangirai d’avoir manqué aux "principes démocratiques" qui guident la vie du parti.

Sa suspension a été annoncée par Tendai Biti, le secrétaire général du parti, à la suite d’un meeting du MDC à Harare, la capitale du Zimbabwe.

Douglas Mwonzora, un porte-parole du MDC, soutient que Tsvangirai reste le leader légitime du parti. Il a laissé entendre que le meeting organisé à Harare n’engageait pas la direction centrale du MDC.

Tsvangirai a été Premier ministre de 2009 à 2013, dans le cadre d’un partage du pouvoir entre le président Robert Mugabe et l’opposition.

La réélection de Mugabe aux élections générales de juillet 2013 a mis un terme à ce partage du pouvoir.