RCA: 3 humanitaires de MSF tués

Copyright de l’image AFP
Image caption Les violences religieuses perdurent en République centrafricaine.

3 travailleurs humanitaires sont à compter parmi les 22 personnes tuées dans une attaque de rebelles sur une clinique dans le Nord de la République centrafricaine.

L’association Médecins Sans frontières (MSF) a confirmé que 3 de ses employés locaux ont été tués, sans donner plus de détails.

15 des morts étaient des chefs locaux, selon l'ancien député de la région.

L’attaque aurait été perpétrée par des rebelles musulmans de la Séléka.

Ils ont été accusés de nombreuses attaques sur les membres de la majorité chrétienne du pays.

Après la démission forcée du Chef de la Séléka Michel Djotodia de ses fonctions présidentielles en janvier, les milices ont lancé des représailles contre la communauté musulmane.

Dimanche, des Casques bleus de l’ONU ont escorté plus de 1200 musulmans en-dehors de la capitale Bangui.

Environ un quart des 4.6 millions de Centrafricains ont été forcés de quitter leurs domiciles.

6 000 soldats de l’Union africaine et 2 000 soldats français sont déployés en République centrafricaine, sans parvenir à enrayer les violences.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé le déploiement de 12 000 hommes mais ces renforts ne devraient pas arriver avant plusieurs mois.

Lire plus