Cameroun: deux morts dans une attaque

Des soldats camerounais en patrouille, à la frontière de leur pays avec le Nigeria Copyright de l’image AFP
Image caption Des soldats camerounais en patrouille, à la frontière de leur pays avec le Nigeria

Deux personnes ont été tuées lors de l'attaque d'une brigade de gendarmerie, dans le Nord du Cameroun, dans la nuit de dimanche à lundi.

Un gendarme camerounais a déclaré à l’AFP que l’un de ses collègues figure parmi les victimes de cette attaque attribuée aux islamistes de la secte nigériane Boko Haram.

"Les Boko Haram ont attaqué la brigade dans la nuit. Ils ont tué par balles notre camarade et un gardé à vue", a-t-il affirmé.

"Ils venaient chercher l'un de leurs détenus. Ils sont partis avec lui et avec d'autres personnes qui se trouvaient en cellule", a ajouté le même gendarme.

Le Nord du Cameroun, frontalière avec le Nigeria, est régulièrement la cible d'exactions de la part de membres de Boko Haram.

Début avril, deux prêtres italiens et une religieuse canadienne très âgée ont été enlevés dans cette région. Un prêtre français et une famille française avaient été kidnappés dans la zone en 2013 par le même groupe.