Pistorius: témoignages contradictoires

  • 6 mai 2014
Des témoignages contradictoires ont été fournis aux juges instruisant l'affaire Pistorius
Des témoignages contradictoires ont été fournis aux juges instruisant l'affaire Pistorius

En Afrique du Sud, des voisins d’Oscar Pistorius ont livré des témoignages contredisant ceux donnés par des témoins.

La défense a appelé de nouveaux témoins à la barre, lors de la reprise du procès, lundi, après une interruption de deux semaines.

Deux des plus proches voisins d’Oscar Pistorius ont déclaré avoir entendu un homme crier fort durant la nuit où l’athlète paralympique a abattu sa petite amie Reeva Steenkamp.

Ces témoins affirment qu’ils n’ont pas entendu la petite amie de l’athlète sud-africain crier au moment des faits, ce qui contredit les témoignages fournis par d’autres voisins de Pistorius, lors des précédentes audiences.

La défense a convoqué de nouveaux témoins à ce procès pour meurtre en Afrique du Sud, en espérant pouvoir prouver que l’accusé a tué Reeva Steenkamp par erreur. Oscar Pistorius, 27 ans, risque une peine de 25 ans s'il est reconnu coupable de l'assassinat de Reeva Steenkamp, un mannequin de 29 ans.

Les deux se connaissaient depuis trois mois quand il l'a abattue alors qu'elle était dans les toilettes.

Le procureur Gerrie Nel pense que l'athlète a tiré quatre balles superpuissantes sur la porte des toilettes dans lesquelles son amie s'était réfugiée pour échapper à sa colère.

Pistorius nie avoir tué sa petite amie de manière préméditée.

Le tribunal de Pretoria s'est pour le moment donné jusqu'au 16 mai pour en finir avec les audiences qui ont démarré le 3 mars. Mais le procès pourrait se poursuivre au-delà du mois de mai.