Une prime pour sauver les Nigérianes

  • 7 mai 2014
Les recherches se poursuivent pour retrouver les filles Copyright de l’image AFP
Image caption De nombreuses mères de familles sont dans la détresse

La police a décidé d’offrir une récompense de 300.000 $ à toute personne qui pourrait aider à localiser et sauver plus de 200 écolières prises en otage.

Cela fait plus de trois semaines que les filles ont été enlevées par des militants islamistes armés de leur pensionnat dans l'état du nord-est de Borno .

Huit autres jeunes filles ont été kidnappées le dimanche suscitant une vive inquiétude dans le pays.

Une équipe d'experts américains a été déployée sur place pour aider à traquer les preneurs d’otages.

Plus tôt cette semaine, le groupe Boko Haram a admis que ses combattants avaient enlevé les filles au milieu de la nuit de leur école dans la ville de Chibok .

Six numéros de téléphone ont été mis en place et le public est invité faire partie de la solution.

Le haut commandement de la police a également assuré dans un communiqué que toute information serait traitée de façon anonyme et en toute confidentialité.

Lire plus