ONU: "Médaille capitaine Mbaye Diagne"

  • 8 mai 2014
Une vue d'une séance du Conseil de sécurité de l'ONU
Une vue d'une séance du Conseil de sécurité de l'ONU

Les Nations unies expliquent que cette médaille sera décernée à leurs agents qui, comme Diagne, "ont bravé des dangers extrêmes en s'acquittant de leur mission".

Le Conseil de sécurité de l'ONU estime que c’est "une profonde reconnaissance" témoignée au soldat sénégalais Mbaye Diagne décédé en 1994 au Rwanda.

Selon les Nations unies, le capitaine Diagne "a sauvé, sans arme, et face à un danger extrême, la vie de centaines, voire d'un millier, de Rwandais lors du génocide de 1994".

Le Conseil de sécurité avait reçu le 16 avril dernier une proposition visant à créer une médaille pour rendre hommage à la bravoure lors des opérations de maintien de la paix.

Le texte a été proposé par l'ambassadeur jordanien, le prince Zeid Ra'ad Zeid al-Hussein. Le diplomate a fait cette proposition après avoir vu un documentaire de la BBC sur le capitaine Mbaye Diagne.

Le soldat sénégalais était membre de l'opération de maintien de la paix de l'ONU au Rwanda, pendant le génocide de 1994.

Il a été tué lors d'une mission de sauvetage, dans ce pays d’Afrique de l’Est, le 31 mai 1994, à l'âge de 36 ans.

Un "grand héros"

Au cours des premiers mois du génocide en 1994, l'ancien officier sénégalais avait sauvé plusieurs centaines de personnes au péril de sa vie.

Le capitaine Diagne, qui a fait l'objet d'un documentaire de la BBC intitulé "A good Man in Rwanda", est "le plus grand héros que l'ONU ait jamais connu" et la médaille doit porter son nom, avait expliqué le prince Zeid.

"Il a mis sa vie au service des autres", a dit à la BBC son fils Cheikh Diagne, aujourd'hui âgé de 22 ans. "Je pense qu’il n’est même connu au Sénégal", a-t-il ajouté, souhaitant que le Sénégal fasse autant que l’ONU pour la mémoire de son père. Cheikh Diagne avait deux ans à la mort de son père, en 1994.

Environ 800.000 personnes, essentiellement des Tutsis, ont été tuées au printemps 1994, lors du génocide au Rwanda, dont le 20e anniversaire a été commémoré en avril dernier à Kigali, la capitale du Rwanda.