Colère des producteurs de Khat

  • 14 mai 2014
UK bans Khat
La Grande-Bretagne interdit l'importation de Khat

Une loi interdisant l'importation de Khat, une plante psychotrope, a été approuvée par le parlement britannique.

Selon le ministre de l'Intérieur, cette interdiction était nécessaire afin d'éviter que la Grande-Bretagne ne devienne une plaque tournante pour le trafic de Khat.

Mais l'interdiction, qui sera effective à partir du mois de juillet, a provoqué la colère au Kenya.

Trois députés ont déposé une motion à l'assemblée nationale kenyane réclamant que les propriétaires terriens britanniques de la région de Meru, principale productrice de Khat du pays, soient expropriés.

Ils affirment que les terres utilisées pour cultiver le Khat ne pourront pas être transformées assez rapidement pour servir à d'autres cultures.

Ils exigent également que les terres arables occupées par les citoyens britanniques soient cédées à des kenyans en dédommagement.

Environ un quart des terres cultivables de la région de Meru sont occupées par des fermiers britanniques.

Selon eux, l'interdiction de distribuer du Khat au Kenya pourrait mettre 1,8 millions de personnes au chômage, et radicaliser une partie de la jeunesse de la région de Meru. Une région frontalière de la somalie.