Libye: opération secrète américaine

  • 17 juin 2014
Le consulat américain de Benghazi en flammes après l'attaque d'un groupe armé.

Un homme suspecté d’avoir dirigé l’attaque contre le consulat américain de Benghazi, en Libye, a été arrêté, a révélé le Pentagone.

L'assaut du 11 septembre 2012 avait coûté la vie à quatre Américains.

Ahmed Abu Khatallah est détenu depuis son arrestation lors d’une opération secrète des Américains en Libye le 15 juin.

Il est aujourd’hui sous détention dans un endroit sécurisé, à l’extérieur de la Libye, a confirmé un porte-parole du Pentagone.

L'ambassadeur américain Christopher Stevens et trois autres personnes avaient été tués dans cette attaque.

« Aucun civil n’a été blessé pendant cette opération et tout le personnel américain est aujourd’hui en dehors de la Libye”, a révélé un porte-parole du Pentagone dans un communiqué.

Groupes militants

Les Etats-Unis ont qualifié Khatallah de “figure clef” de l’attaque du 11 septembre 2012.

La Maison blanche avait tout d’abord déclaré que des manifestants anti-Américains en colère après la diffusion sur internet d’une vidéo très crue, produite aux Etats-Unis, qui insultait l’islam, étaient à l’origine de l’assaut sur le consulat.

Les enquêteurs du gouvernement avaient ensuite compris qu’il s’agissait d’une attaque organisée par des milices locales.

Les Etats-Unis avaient alors offert jusqu’à 10 millions de dollars pour toute information sur l’attentat.

L'attaque contre le consulat a provoqué un scandale aux Etats-Unis. Les Républicains ont en effet accusé l’administration Obama d’avoir un temps caché l’engagement de groupes militants afin de ne pas entacher la campagne de 2012 pour la réélection d’Obama.