Ebola: l'épidémie se propage (MSF)

Copyright de l’image AFP
Image caption L'épidémie a déjà causé la mort de plus de 300 personnes dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest

L'organisation Médecins Sans Frontières avertit qu'il y a plus de risques aujourd'hui qu'il y a trois mois concernant la propagation du virus Ebola.

A moins d'une réponse internationale forte, l'épidémie pourrait toucher d'autres pays.

MSF affirme également avoir atteint ses limites et pourrait bientôt ne plus pouvoir apporter de réponse à tous les cas recensés.

MSF explique la recrudescence de l'épidémie par la mobilité des personnes malades, et leur manque de confiance dans les systèmes de santé existant.

La propagation de la maladie à des zones jusque là non touchées pose le problème de la prise en charge et de la sensibilisation, la maladie y étant inconnue.

Plus de 330 personnes sont déjà mortes du virus depuis le début de l'épidémie.

Les cas ont été recensés jusque là en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia.

Des responsables de la santé de quatre pays d'Afrique de l'Ouest se sont réunis vendredi à Conakry pour coordonner leur action après une nouvelle recrudescence de la maladie et lutter contre la propagationde la fièvre hémorragique à d'autres pays de la région.