Ghana : 3 millions $ de motivation

Image caption La fédération ghanéenne affirme s'acquitter de sa dette envers les joueurs de l'équipe ghanéenne.

Un avion rempli de trois millions de dollars en espèces a décollé d'Accra pour Brasilia, où les Blacks Stars affrontent le Portugal ce jeudi.

L'argent est celui des primes d'apparition que les joueurs de l'équipe du Ghana attendent depuis le début de la Coupe du monde. À bord de l'avion : trois millions de dollars en petites et grosses coupures. Par cette impressionnante cargaison la fédération ghanéenne de football s'acquitte de sa dette auprès des Black Stars.

Il y a douze jours, les joueurs commençaient à perdre patience. "Son excellence le président John Dramani Mahama est personnellement intervenu pour s'assurer que le paiement des primes d'apparition soit effectif mercredi soir", s'est félicitée la fédération ghanéenne de football dans un communiqué reconnaissant, au passage, un malaise certain parmi les stars nationales du ballon rond.

Le ministre ghanéen du Sport Joseph Yammin a expliqué à la radio CitiFM que ce retard de paiement est dû aux difficultés rencontrées pour mobiliser trois millions de dollars en espèce et les faire parvenir sans encombre à bon port. "Les joueurs ont insisté pour recevoir de l'argent liquide", a-t-il précisé. Ils étaient opposés à un virement bancaire en Cedi, la monnaie locale, car elle "ne cesse de se dévaluer", rappelle le quotidien économique "Les Échos".

Les instances ghanéennes ont précisé que l'argent avait été prelevé sur le budget du gouvernement qui se remboursera, ensuite, sur l'argent que la Fifa va verser au pays pour la participation de son équipe. De quoi motiver les Black Stars, qui doivent vaincre le Portugal, jeudi 26 juin, pour garder une chance de se qualifier pour les huitièmes de finale.