Ebola : un cas suspect au Ghana

  • 8 juillet 2014
Image copyright AFP
Image caption Le virus Ebola a déjà tué 460 personnes en Afrique de l'Ouest.

Selon les autorités sanitaires ghanéennes, un citoyen américain, présentant des symptômes de la fièvre hémorragique Ebola, subit actuellement des tests à Accra.

Des examens de laboratoires sont en cours, dans une clinique de la capitale ghanéenne, d'après un porte-parole du ministère de la santé.

Les résultats de laboratoire sont vivement attendus. Si jamais ils s'avéraient positifs, ce serait le premier cas connu d'Ebola au Ghana.

La fièvre hémorragique Ebola sévit depuis le début de l'année en Afrique de l'ouest.

D'après l'OMS , au moins 750 cas ont déjà été inventoriés (en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone ) pour 460 décès.

Keiji Fukuda, directeur-général adjoint de l'OMS, pense que la propagation de la fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest pourrait encore se prolonger pendant plusieurs mois.

Au terme d'une récente réunion à Accra au Ghana, les ministres de la santé des pays d'Afrique de l'Ouest ont décidé de mutualiser leurs moyens pour enrayer la propagation de la fièvre hémorragique.

Avec le concours de l'OMS, la Guinée abritera un centre de contrôle régional. Il s'agira d'une plateforme de coordination sous-régionale.