Ebola: des réfugiés ivoiriens refoulés

  • 14 juillet 2014

Selon le Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés, HCR, les autorités ivoiriennes ont refoulé lundi des réfugiés ivoiriens qui rentraient du Liberia.

Au nombre de quelque 400, ces réfugiés avaient fui leur pays pour échapper aux violences post-électorales de 2010.

Le HCR explique que la raison du refoulement des réfugiés serait la crainte que les réfugiés retournant au bercail n'emmènent avec eux le virus d'Ebola qui a fait plus de 40 morts au Libéria.

"C'est dramatique et inadmissible," s'est insurgé à l'AFP Mohamed Touré, le représentant du HCR en Côte d'Ivoire.

"C'est le b.a.-ba d'un pays que de protéger ses citoyens. Il s'agit d'une violation du droit interne et international."

Les autorités ivoiriennes ne sont pas officiellement prononcé sur l'incident.

Le HCR avait repris les rapatriements de réfugiés ivoiriens depuis trois semaines après plusieurs mois d'arrêt.

Cette interruption était liée à une décision de l'Etat ivoirien qui disait souhaiter se protéger de l'épidémie de fièvre Ebola.

Le HCR indique avoir proposé aux autorités ivoiriennes d'effectuer un contrôle médical des réfugiés avant leur rapatriement, ce qui est resté sans suite.

Pour le HCR, les raisons seraient ont ailleurs, puisqu'en dépit de l'épidémie d'Ebola, la frontière est restée ouverte.