RDC : 7 morts à Kinshasa

  • 22 juillet 2014
Image copyright BBC World Service
Image caption La RDC connaît depuis très longtemps l'instabilité

Les autorités de la République démocratique du Congo ont confirmé le retour au calme après l'attaque du camp de la Garde Présidentielle mardi après-midi.

Le bilan fait état de 7 morts, dont 6 assaillants et 1 officier de la garde républicaine tué à coups de hachette, selon une source militaire.

Un communiqué de l'Etat-major devrait suivre dans les prochaines heures.

Selon notre correspondant, le calme est de retour et la plupart des habitants ont quitté la zone.

Tirs nourris

Le porte-parole de l'armée congolaise a confirmé que des tirs nourris ont éclaté dans le camp Tshatshi de la Garde Présidentielle en République Démocratique du Congo (RDC).

Les échanges ont commencé en plein jour, aux alentours de 13h30 GMT.

Mais d'après notre correspondant, il est encore trop tôt pour établir précisément dans quel contexte ces tirs se sont produits ni qui en sont les auteurs.

Alors que les habitants ont continué de fuir la zone, les autorités du pays ont recommandé à toutes personnes de s'éloigner du périmètre de la base présidentielle.