Ebola: la lutte s’intensifie

Copyright de l’image Getty
Image caption Les combinaisons, les bottes et les gants utilisés par le personnel médical sont lavés et séchés au soleil

En Guinée, où l’épidémie d’Ebola s’est déclarée, toutes les dispositions sont prises pour éviter la propagation de virus.

A Guéckedou, dans le sud du pays, la plupart des institutions internationales de santé travaillent en synergie pour que les mesures de prévention soient respectées.

Ces efforts sont visibles dès l'entrée du centre de traitement implanté dans l’enceinte de la direction préfectorale de la santé. Cet établissement est réparti en trois zones : la zone réservée aux cas suspects, celle des cas probables et la zone à haut risque réservée aux cas confirmés.

Les infirmiers qui entrent en contact avec les patients portent systématiquement des combinaisons qui sont par la suite lavées et séchées au soleil.

La lutte contre ce virus mortel dans 90 % des cas semble plus problématique dans d’autres zones affectées. Le laboratoire de Guéckedou continue en effet de recevoir des échantillons de patients Ebola du Liberia car selon l’ONG Médecins Sans Frontière (MSF), ce pays ne dispose pas encore de laboratoire.

Dans ce climat d’incertitude croissante, les organisations de lutte contre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest ont déclaré à la BBC que la pandémie pourraient durer au moins jusqu'à la fin de l'année.

La Croix-Rouge et Médecins Sans Frontières estiment que la situation dans la région reste hors de contrôle.

Lire plus