Crise Ebola : l'OMS sonne l’alerte

Copyright de l’image Reuters
Image caption L'inquiétude face à la propagation du virus Ebola se répand progressivement

Margaret Chan, directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les dirigeants des pays d'Afrique de l'Ouest touchés par la flambée de fièvre Ebola sont sur le point de lancer un plan d’intervention d’urgence d’un montant de 100 millions de dollars.

Ils se réuniront en Guinée vendredi, pour mettre en place cette nouvelle mesure visant à lutter contre un virus qui, à ce jour, a coûté 729 vies.

"Vue l'ampleur de l'épidémie Ebola et la menace persistante qu'elle pose, l'OMS, la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone sont forcés de prendre des mesures "extraordinaires", ce qui nécessitera une augmentation des ressources, de l'expertise médicale dans ces pays, la préparation et la coordination régionale", a-t-elle déclaré dans un communiqué publié jeudi.

Les éléments clés de nouveau plan d’intervention de l'OMS :

  • Arrêt de la propagation dans les pays touchés en mettant en place "un changement d'échelle, des mesures efficaces de lutte contre les flambées factuelles"
  • Prévenir la propagation du virus Ebola dans "les pays voisins à risque à travers le renforcement des mesures de préparation aux épidémies et d'intervention"

Par ailleurs, l'inquiétude grandit en Afrique de l'Ouest et même au-delà du territoire concernant la propagation de l'épidémie de la fièvre Ebola qui y sévit depuis le début de l'année.

Une série de mesures draconiennes ont été prises dans plusieurs pays pour enrayer cette pandémie.

Lire plus