Nigeria: limogeages dans le secteur du pétrole

  • 2 août 2014
Image copyright Getty
Image caption Le secteur du pétrole est réputé corrompu au Nigeria. Des scandales de fraudes ont provoqué des tollés ces dernières années

Le président nigérian, Goodluck Jonathan a fait remplacer les quatre principaux dirigeants de la compagnie pétrolière du pays.

La Nigeria National Petroleum Corporation gère l'industrie du pétrole du pays, et fournit 80 % des revenus de l'Etat.

Des allégations de corruption et de mauvaise gestion ont marqué le secteur du pétrole ces derniers temps, et de nombreuses associations ont appelé à un nettoyage dans le secteur.

Le président Jonathan n'a donné aucune raison officielle pour ces limogeages.

Mais depuis plusieurs années, la société civile fait pression pour que l'exécutif intervienne dans la gestion de l'entreprise.

Malversations

De nombreux audits ont rapporté des fraudes au sein de la NNPC.

En début d'année l'ancien gouverneur de la banque centrale a sonné l'alarme, accusant la NNPC d'avoir dissimulé 20 milliards de dollars de revenus pétroliers.

Une théorie qui expliquerait que les revenus du Nigeria liés au pétrole aient diminué malgré l'augmentation du_ prix du baril au niveau mondial.

L'entreprise a nié ces accusations de mauvaise gestion.

Le gouvernement nigérian a commencé un audit qui, selon lui, aidera à faire toute la lumière sur ces allégations.