Ebola menace l’économie ouest-africaine

  • 27 août 2014
Ebola risque de coûter "beaucoup" au commerce africain selon Donald Kaberuka. Image copyright
Image caption Ebola risque de coûter "beaucoup" au commerce africain selon Donald Kaberuka.

Ebola va "probablement coûter 1, voire 1,5 point du PIB" au Libéria, en Sierra Leone, en Guinée mais aussi en Côte d'Ivoire, a indiqué le président de la BAD.

La crise sanitaire qui fait des ravages se double d'une crise économique, particulièrement au Liberia, a alerté mardi la Banque africaine de développement (BAD).

La sécurité alimentaire au Liberia est mise "en péril", la maladie menaçant la période des récoltes, a alerté Donald Kaberuka, le président de la BAD.

Dans ce pays, "si aujourd'hui les gens ne s'occupent pas de l'agriculture, il y aura une crise alimentaire. Voilà le premier impact direct sur les paysans dans cette région", a-t-il affirmé.

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a exprimé le même genre de craintes pour l'est de la Sierra Leone, visé par des mesures de quarantaine.

"Ces pays commençaient à se remettre difficilement des années de crise, des guerres civiles des années 60, 80 et 90", a déploré M. Kaberuka.

"Là, vous voyez des pays à 8000 km de l'Afrique de l'Ouest interdire aux ressortissants d'Afrique de l'Ouest de voyager chez eux", quand l'Organisation mondiale de la santé (OMS) "n'a pas recommandé que les avions ou le commerce s'arrêtent", s'est-il en outre inquiété.

L'Afrique, à cause d'Ebola, "risque son image, voire des fuites d'investissements, une nouvelle stigmatisation, au moment où le continent commençait à décoller", s'est désolé Donald Kaberuka.

La BAD a accordé une aide de 60 millions de dollars (45,65 millions d'euros) aux pays touchés par Ebola en Afrique de l'Ouest.

L’Afrique Centrale également touchée

Une nouvelle menace d’épidémie s’est déclarée en République démocratique du Congo (RDC), les autorités ont dit mardi se préparer à un combat d'au moins trois mois contre une flambée d'Ebola qui touche une région reculée du nord-ouest du pays.

Il s'agit de la septième épidémie d'Ebola en RDC, pays où le virus a été identifié en 1976.

La RDC a confirmé ce week-end que 13 personnes avaient été tuées par Ebola dans un secteur du territoire de Boende, ville située à 800 km au nord-est de Kinshasa, dans la province de l'Equateur.

En Guinée dans le cadre d'une tournée dans les pays ouest-africains touchés, le coordinateur pour l'ONU de la lutte contre Ebola, le docteur David Nabarro, a jugé que la "guerre" contre le virus pourrait durer six mois.