RDC: des mineurs clandestins ensevellis

Copyright de l’image AFP
Image caption Un mineur clandestin appelé "creuseur" en RDC

Une trentaine de mineurs ont manifesté vendredi pour soutenir leurs camarades coincés par les travaux d'aménagements de la mine de Lupoto.

La localité est située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Lubumbashi, dans le Katanga.

Les villageois auraient été prévenus de la date des travaux.

Un mineur ayant échappé à l'engloutissement a indiqué que 37 autres sont pris au piège dans la mine de cuivre et de cobalt gérée par la Gécamines.

Pour Moïse Katumbi, gouverneur du Katanga, "aucun creuseur n'a été enseveli, car tous avaient été évacués avant les travaux".

Un représentant de l'entreprise publique a indiqué que des travaux avaient effectivement été entrepris dans la nuit du 28 au 29 août afin d'aménager des routes et boucher des puits utilisés par les ''creuseurs artisanaux''.