Boko Haram bat en retraite (armée)

L'armée nigériane déclare avoir occasionné de lourdes pertes dans les rangs de Boko Haram. Copyright de l’image AFP
Image caption L'armée nigériane déclare avoir occasionné de lourdes pertes dans les rangs de Boko Haram.

L'attaque menée par les terroristes à Maiduguri aux premières heures de dimanche a été rapidement repoussée, selon le porte-parole de l'armée, Chris Olukolade.

"Les terroristes ont subi de lourdes pertes", a-t-il déclaré.

"La situation est calme. Une opération de ratissage est en cours dans cette zone", a ajouté l’officier militaire nigérian.

Un membre des comités d’autodéfense - milices privées - a déclaré à la BBC que l’armée a battu en retraite lors de l’attaque de Maiduguri par les combattants de Boko Haram.

Il affirme n’avoir vu aucun engin de l’armée dans la zone.

"Nous nous sommes battus seuls, avec des armes blanches, contre les islamistes lourdement armés", a-t-il affirmé.

Dimanche, des hélicoptères de combat de l’armée tchadienne ont bombardé des positions de Boko Haram, près de la ville nigériane de Gamboru, dans le nord-est.

Cette partie du Nigeria a aussi été secouée ce dimanche par un attentat-suicide, qui a fait au moins sept morts.

L’attentat semblait viser les participants d’une réunion politique tenue au domicile d'un politicien, à Potiskum.