Cameroun : crimes rituels en hausse

Les trafics d'organes prennent de l'ampleur au Cameroun Copyright de l’image
Image caption Les trafics d'organes humains prennent de l'ampleur au Cameroun

Plusieurs hommes d’affaires ont été arrêtés pour leur implication présumée dans l’assassinat d’un enfant de 5 ans.

Le corps de la victime a été découvert le 3 aout dernier à Tchang, dans l’ouest du Cameroun.

Un des auteurs présumés a avoué à la police que le meurtre de l’enfant « était conforme à un rituel dont faisaient partie une vingtaine d’homme d’affaires ».

La police de Tchang a affirmé avoir des éléments accablants qui ont permis d’interpeller et de placer en garde à vue cinq hommes d’affaires, pour leur implication présumée dans cet assassinat.

Les enlèvements d’enfants, les mutilations de cadavres et les trafics d’organes sont en recrudescence au Cameroun, dans le cadre de pratiques rituelles à des fins d’obtention de pouvoir ou d’enrichissement.