Création de nouveaux Etats sud-soudanais

Copyright de l’image AFP
Image caption Le président Salva Kiir et son ex-vice président Riek Machar, chef des rebelles.

Le président du Soudan du Sud Salva Kiir a annoncé la création de 28 nouveaux Etats dans le pays.

Cette décision a suscité de vives critiques dans le camp des rebelles.

L’ordre de créer de nouvelles divisions régionales a été donné par le chef d’Etat lors d’un discours télévisé à la télévision.

Selon son porte-parole, ce changement dans la carte administrative du pays vise à améliorer les services postaux et à donner plus de pouvoir au peuple.

Jusqu’à présent le pays avait 10 Etats.

Mais le leader rebelle Riek Machar a expliqué que la déclaration était illégale et montrait que le président était opposé à l’application de l’accord de paix signé en août.

Cet accord prévoit de mettre fin à 21 mois de conflits dans le pays.

Les rebelles ont longtemps demandé le fédéralisme au Soudan du Sud.

Ils qualifient pourtant la décision du président d’«unilatérale ».