Burundi: deux officiers de l'armée assassinés

Copyright de l’image GETTY

Deux officiers de l'armée burundaise ont été assassinés mardi à Bujumbura.

Le premier, le lieutenant-colonel Darius Ikurakure, a été abattu alors qu'il se trouvait dans l'enceinte de l'état-major général de l'armée.

Cet officier, issu de l'ancienne rébellion hutu du CNDD-FDD, était le commandant du bataillon de génie de Muzinda.

Le second, le major Didier Muhimpundu, a été abattu dans la soirée alors qu'il était dans un bar du centre de la capitale.

Il est issu de l'ancienne armée dominée par la minorité tutsi, et tout comme le Colonel Ikurakure, il a mené des opérations dans les quartiers contestataires opposés au troisième mandant du président Nkurunziuza.

Alors que le pays connaissait une relative accalmie depuis quelques mois, ces deux assassinats font craindre une recrudescence de la violence.