Jeux Olympiques: l'Afrique remporte trois nouvelles médailles

Sara Ahmed est la première femme égyptienne à remporter une médaille en haltérophilie Copyright de l’image AFP
Image caption Sara Ahmed est la première femme égyptienne à remporter une médaille en haltérophilie

Suivez-nous sur notre Page Facebook

L'Afrique a remporté trois nouvelles médailles de bronze au cinquième jour des Jeux Olympiques de Rio.

La Tunisienne Ines Boubakri a obtenu le bronze en épreuve individuelle de fleuret féminin tandis que le duo égyptien Sara Ahmed et Mohamed Ihab ont tous deux remporté le bronze en haltérophilie.

Boubakri a perdu de justesse en demi-finale face à la championne olympique Elisa Di Francisca, avant de coiffer la Russe Aida Shanaeva pour la médaille de bronze.

C'est la première médaille en escrime pour la Tunisie et seulement la deuxième jamais gagnée dans cette discipline pour le continent après que l'Egyptien Alaaeldin Abouelkassem ait remporté l'argent à Londres il y a quatre ans.

L'Egypte est la nation africaine la plus performante en haltérophilie depuis ses deux médailles d'or aux Jeux de 1928 à Amsterdam - mais Ahmed, arrivée troisième des 69 kg chez les femmes, est la première Egyptienne à recevoir une médaille olympique en haltérophilie.

Ihab a remporté sa médaille dans la catégorie des 77 kg chez les hommes.

Suivez-nous sur https://www.facebook.com/bbcafrique/

Lire plus