Un judoka égyptien renvoyé des JO

El Shehaby, Or Sasson, Rio
Image caption El Shehaby viole ainsi l'une des règles du judo, qui exige le salut de l'adversaire.

Vos réactions sur notre page Facebook

Le judoka égyptien Islam El Shehaby a été renvoyé des Jeux olympiques de Rio pour avoir refusé de serrer la main d'un adversaire, l'Israélien Or Sasson.

L'athlète âgé de 34 ans a été "fortement réprimandé" par le Comité international olympique (CIO) après avoir eu cette attitude, au premier tour du tournoi des poids lourds (+100 kilos).

Le CIO estime que sa conduite est "contraire à l'esprit d'amitié incarné par les valeurs olympiques".

Le Comité olympique égyptien a déploré l'attitude du judoka et l'a retiré des compétitions.

El Shehaby a été vertement hué par la foule après avoir refusé de serrer la main à Or Sasson.

Selon plusieurs médias, cette attitude lui aurait été dictée par le gouvernement de son pays ou la délégation égyptienne aux JO.

El Shehaby viole ainsi l'une des règles du judo, qui exige le salut de l'adversaire.

Le salut de l'adversaire

Sasson a déclaré que ses entraîneurs l'avaient averti d'un éventuel refus du judoka égyptien de lui serrer la main.

Les sportifs israéliens font souvent l'objet de boycotts aux JO et dans d'autres compétitions.

D'ailleurs, des doutes pèsent sur la blessure de la judoka saoudienne Joud Fahmy, qui devait rencontrer l'Israélienne Gili Cohen.

Les pays de ces deux athlètes n'entretiennent pas de relations diplomatiques.

Fahmy, qui a déclaré forfait, devait rencontrer Cohen au deuxième tour, en cas de succès.

En octobre 2013, en tennis, la délégation tunisienne avait interdit à Malek Jaziri de jouer contre l'Israélien Weintraub, lors du Challenger de Tachkent, en Ouzbékistan.