Rio 2016 : l'Afrique remporte 45 médailles

David Rudisha, Rio 2016 Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Kényan David Rudisha est le premier athlète, depuis 1964, à avoir remporté deux fois de suite la médaille d'or du 800m messieurs aux JO, après le Néo-Zélandais Peter Snell.

Le continent africain a obtenu un record historique aux Jeux olympiques 2016, en remportant 5 % des médailles en jeu.

Le Kenya a pris la première place du classement des pays africains à Rio, avec 13 médailles, dont six en or, six en argent et une de bronze.

Il doit surtout sa première place aux marathoniens David Rudisha, Jelagat Sumgong, Faith Kipyegon, Conseslus Kipruto et Vivian Cheruiyot, qui sont tous médaillés d'or, mais aussi à Julius Yego, spécialiste du javelot (argent).

11 pays se partagent 45 médailles

Onze pays africains ont remporté au moins une médaille, dans 11 disciplines, contre sept en 2012 et en 2008.

L'Afrique du Sud arrive en deuxième place avec 10 médailles, dont deux en or de Caster Semenya (800m) et Wayde Van Niekerk (400m).

Copyright de l’image Google
Image caption Le taewondoïste Cheick Sallah Junior Cissé a offert à la Côte d'Ivoire la deuxième médaille olympique de son histoire.

L'Ethiopie est troisième avec 8 médailles. Son unique médaille d'or est allée à Ayana Almaz, qui a battu le record du monde sur 10000m.

L'Egypte et la Tunisie ont chacune trois médailles. L'Algérie en a deux, autant de médailles que la Côte d'Ivoire.

Le Burundi, le Maroc, le Niger et le Nigeria ont chacun une médaille.

Le taekwondo s'est fait distinguer, en prenant la deuxième place des disciplines pourvoyeuses de médailles à Rio, après l'athlétisme, qui remporte 28 médailles, dont 10 en or, 18 en argent et 17 en bronze.

Les taewondoïstes Abdoulrazak Issoufou Alfaga (argent) et Cheick Sallah Junior Cissé (or) ont respectivement offert à la Côte d'Ivoire et au Niger la deuxième médaille olympique de leur histoire.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Caster Semenya fait partie des athlètes qui ont permis à l'Afrique du Sud de prendre la deuxième place du classement des pays africains aux JO 2016.

Avec ses 45 médailles, l'Afrique fait mieux qu'en 2012 à Londres (34 médailles), 2008 à Pékin (40), 2004 à Athènes (35) et 2000 à Sydney (34

Les footballeurs nigérians, vainqueurs du tournoi olympique en 1996 et deuxièmes en 2008, ont pris la troisième place cette année.

L'Afrique du Sud est montée sur le podium du rugby à sept, une discipline pratiquée pour la première fois aux JO.

Soixante-dix-huit des 206 pays représentés aux JO par 11 402 athlètes ont obtenu des médailles.

Dans l'ensemble, la performance du continent est meilleure que celle de 2008, qui était jusque-là un record, mais les sportifs africains ont remporté moins de médailles d'or qu'à Londres (2012) et Pékin (2008). L'or sera ainsi le challenge pour les Jeux de 2020 à Tockyo).