Sierra Leone : Isha Johansen libérée

Isha Johansen Copyright de l’image No credit
Image caption Isha Johansen est la seule femme qui dirige une fédération de football en Afrique.

La présidente de la Fédération sierra-léonaise de football a été libérée sous caution, dans la soirée du jeudi 8 septembre, environ 24 heures après son arrestation pour corruption présumée.

Le vice-président de la fédération, Brima Kamara Mazola, et le secrétaire général de la structure, Christopher Kamara, sont restés en détention.

Ils avaient été arrêtés en même temps que Mme Johansen, pour des "écarts financiers" dans la gestion de dons reçus par la fédération.

Brima Kamara Mazola et Christopher Kamara ont demandé à être libérés sous caution, ce que la justice sierra-léonaise a refusé.

Les trois dirigeants de la fédération de football ont été arrêtés dans le cadre d'une enquête menée par l'organe public anticorruption de la Sierra Leone.

Ils ont tous nié les accusations de corruption, lors d'un interrogatoire mené après leur attestation.

La Fifa affirme en train d'étudier les raisons de leur arrestation.

"Nous les avons invités, par écrit et par d'autres moyens, à présenter un rapport financier à notre institution, mais ils ont négligé nos recommandations", a expliqué à la BBC un agent de l'organe anticorruption de la Sierra Leone, Patrick Sandy.

"Ils ont refusé de répondre, en faisant valoir qu'ils ne sont pas responsables devant nous et doivent rendre compte seulement à la Fifa", a-t-il ajouté.