Ghana: le terrain de la discorde

Certains fans ghanéens sont désillusionnés depuis la Coupe du Monde au Brésil en 2014 Copyright de l’image AFP
Image caption Certains fans ghanéens sont désillusionnés depuis la Coupe du Monde au Brésil en 2014

Football: le lieu des éliminatoires de la Coupe du Monde au Ghana provoque un vif débat.

D'après le correspondant BBC, la discussion est animée au Ghana sur la décision de l'équipe nationale de football, les Black Stars, de jouer aujourd'hui la qualification pour la Coupe du Monde contre l'Ouganda à Tamale, dans le nord du pays.

Les Black Stars ont déjà joué à Tamale, mais traditionnellement, ils jouent soit dans la capitale, Accra, soit dans la deuxième ville du pays, Kumasi.

Certains commentateurs ont suggéré que ce déplacement vers le nord vient du soutien tiède que l'équiqe reçoit dans les grandes zones urbaines comme Accra et Kumasi.

Les faits remontent à la participation du Ghana à la Coupe du Monde du Brésil en 2014.

A cette époque, le gouvernement avait été contraint de sortir 3 millions de dollars en espèces pour payer les joueurs afin d'éviter une grève.

Certains fans pensent désormais que les joueurs sont égoïstes et antipatriotes, ce qui a refroidi leur soutien.

Malgré cela, l'équipe a reçu un accueil chaleureux à Tamale selon l'entraîneur, Avram Grant.

"L'accueil des fans a été très favorable et les joueurs aiment être ici. L'atmosphère est bonne et nous sommes heureux " a t-il déclaré.

Lire plus