Mondial 2018-Afrique : la revanche des gros bras ?

Ahmed Musa Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Nigeria aura besoin de l'attaquant de Leicester, Ahmed Musa, ce samedi 8 octobre, contre la Zambie.

Le Nigeria et l'Afrique du Sud, deux grands noms du football africain, vont tenter de se racheter en éliminatoires de la Coupe du monde 2018, après leur surprenante élimination de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2017.

Les Super Eagles et les Bafana Bafana seront les absents notoires de la prochaine CAN.

Ces deux équipes, toutes deux vainqueurs de la CAN, vont tenter de s'emparer de 2 des 5 places de l'Afrique au Mondial prévu en Russie.

Les Nigérians, qui ont disputé 5 phases finales de la Coupe du monde, ont la difficile tâche de partager la même poule des éliminatoires avec l'Algérie, le Cameroun et la Zambie.

Ils démarrent les éliminatoires, ce dimanche, par un match contre les Zambiens, qui leur promettent un match difficile.

Le gardien des Chipolopolos, Kennedy Mweene, réfute les commentaires des médias considérant son équipe comme un simple figurant dans le groupe B.

"Quand les médias vous prennent pour un outsider et sont certains que vous allez finir à la dernière place, cela ne doit que vous motiver", dit-il à la fin d'une séance d'entraînement.

Les Super Eagles sans Success et Moses

La Zambie aussi, vainqueur de la CAN 2017, a raté la qualification à l'édition 2017.

"N'oubliez pas que la Zambie aussi est une grande équipe", avertit le sélectionneur du Nigeria, Gernot Rohr.

"Mais l'équipe du Nigeria est fortement motivée. Le temps n'est pas favorable pour moi, mais il est possible de construire une très bonne équipe", ajoute le nouveau sélectionneur des Super Eagles.

Deux de ses joueurs évoluant en Premier League (Angleterre), Isaac Success et Victor Moses, sont blessés, mais la star de Manchester City, Kelechi Iheanacho, devrait aider à pallier leur absence.

La partie s'annonce difficile pour l'Afrique du Sud, qui croise le Sénégal, le Burkina Faso et le Cap-Vert, des équipes très sures d'elles-mêmes.

Les Bafana Bafana joueront leur premier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 au Burkina Faso, samedi.

Eleazar Rodgers retrouve les Bafana Bafana

Shakes Mashaba, le sélectionneur de l'Afrique du Sud, a confirmé l'absence de l'attaquant Tokelo Rantie, arrivé en retard au regroupement de l'équipe.

Il a rappelé Eleazar Rodgers, un joueur du championnat sud-africain.

Du côté ivoirien, l'ailier Gervinho est le seul survivant de la "génération dorée" au sein de la sélection qui joue contre le Mali, samedi, à Bouaké, quelques jours après l'annonce de la retraite internationale de Yaya Touré.

Ce vendredi, à Tamale, le Ghana reçoit l'Ouganda, sans ses milieux de terrain Andre Ayew et Kwadwo Asamoah.

Les Lions Indomptables du Cameroun se rendront à Blida, une ville porte-bonheur pour les Algériens, qui y ont marqué 7 buts dans chacun des deux matchs contre l'Ethiopie et la Tanzanie, lors des 12 derniers mois.

Le calendrier de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 - Zone Afrique (heures GMT) :

Vendredi

Ghana - Ouganda (Group E) : 16h30

Samedi

Sénégal - Cap-Vert (Groupe D) : 21h00

Gabon - Maroc (Groupe C) : 16h00

RD Congo - Libye (Groupe A) : 18h30

Côte d'Ivoire - Mali (Groupe C) : 19h00

Burkina Faso - Afrique du Sud (Groupe D) : 19h00

Dimanche

Zambie - Nigeria (Groupe B) : 13h30

Congo - Egypte (Group E) : 15h30

Tunisie - Guinée (Groupe A) : 18h00

Algérie - Cameroun (Groupe B) : 20h30.