L'Union Africaine : le Maroc prépare son retour

Le roi du Maroc, Mohammed VI (C) accueilli par le président du Rwanda Paul Kagame (G) le 19 octobre 2016 à Kigali Copyright de l’image AFP
Image caption Le roi du Maroc, Mohammed VI (C) accueilli par le président du Rwanda Paul Kagame (G) le 19 octobre 2016 à Kigali

Le Roi du Maroc, Mohammed VI, est au Rwanda dans le cadre d'une tournée africaine qui passera également par la Tanzanie et l'Ethiopie.

Au-delà des opportunités économiques, le but de cette tournée qui a débuté mardi soir, est de convaincre le Rwanda et les autres pays de soutenir le retour du Maroc au sein de l'Union Africaine (UA).

Le royaume chérifien a quitté l'UA en 1984 afin de protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique.

Cette dernière revendique l'indépendance du Sahara occidental, ex-colonie espagnole. Mais le Sahara occidentale est contrôlé par le Maroc depuis 1975.

Le Front Polisario, soutenu par l'Algérie, milite pour l'indépendance et réclame un référendum d'autodétermination.

Face à ces revendications, le Maroc propose une large autonomie sous sa souveraineté.

En septembre dernier, le pays a demandé officiellement à pouvoir réintégrer l'Union Africaine.