Dopage : des joueurs de rugby blanchis

Dan Carter lors de la finale de la Coupe d'Europe de rugby, à Lyon, en mai 2016 Copyright de l’image Getty Images
Image caption Dan Carter lors de la finale de la Coupe d'Europe de rugby, à Lyon, en mai 2016

Dan Carter, le joueur du Racing 92, a été blanchi dans l'affaire des corticoïdes.

La commission de lutte contre le dopage de la Fédération française de rugby (FFR) a blanchi le célèbre joueur de rugby néo-zélandais.

Le double champion du monde en titre est soulagé depuis l'annonce de cette décision, mardi : "Je ne suis pas surpris que la décision de la FFR dise que je n'ai rien fait de mal."

"Je suis ravi de pouvoir désormais tourner la page et me concentrer sur le rugby", poursuit Dan Carter, élu trois fois meilleur joueur du monde.

Ses coéquipiers Joe Rokocoko et Juan Imhoff ont également été "lavés de tout soupçon", selon le Racing 92.

Lors d'un contrôle à l'issue de la finale du Championnat de France, remportée face à Toulon en juin (29-21), les contrôleurs ont déclaré avoir décelé des traces de corticoïdes dans leurs urines de ces joueurs. Dopage : des joueurs de rugby blanchis.